Sites de parapente au Maroc

Parapente au MarocCette page décrit les principaux sites de parapente au Maroc. J’essaie de maintenir ces informations à jour mais seulement celles-ci changent fréquemment et je risque de ne pas être au courant de tout, surtout pour les sites où je n’y ai pas mis les pieds depuis presque 20 ans ! Donc si vous voulez apporter des précisions ou des corrections, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire en fin de page.

Avant de partir

Il est indispensable pour voler au Maroc d’avoir l’autorisation de la DAC marocaine.

« Les activités de parapente et de deltaplane sont assujetties à une autorisation préalable de la Direction du Transport Aérien conformément aux dispositions de l’Instruction Technique N°1535 DAC/DEA/SSA en date du 14 juin 2010 du Ministère de l’Equipement et du Transport, relative à l’organisation des activités de l’aviation légère et sportive »

Cette demande est à faire plus de trente jours avant votre séjour. Pour connaitre les démarches, voir les info ici sur le site de Gilles Notrel.

Les informations concernant les autorisations sont parfois floues et contradictoires, mais le bon sens et l’implication des parapentistes marocains et de leurs fédération vont surement amener des solutions simples et efficaces.

Pour pratiquer le parapente au Maroc, en dehors d’un stage avec une école,  vous devez être en possession d’un brevet de pilote FFVL ou l’équivalent FAI IPP3/4

Partir !

Voler à l’étranger est toujours une expérience unique et enrichissante. Les paysages, les sensations, les contacts humains laissent des souvenirs inoubliables. Seulement, l’éloignement, les changements de rythme et de nourriture, la fatigue font que la prise de risque est plus importante qu’un vol en Europe. Il est très important de garder une marge de sécurité plus grande qu’à votre habitude pour éviter un accident, qui pourrait devenir rapidement dramatique. Ne vous laissez pas griser par une émulation de groupe, tel qu’il peut y avoir sur des sites fréquentés comme Agergour au Maroc, Pokara au Népal, Bir en Inde,… N’hésitez pas à renoncer si tous les voyants ne sont pas au vert.
Bien sur, faire des milliers de kilomètres et devoir attendre sur le décollage que la brise veuille bien se calmer est rageant, mais il est bien plus important de savoir renoncer et de ne pas refaire le retour en avion sanitaire ! L’absence de secours et de moyen rapide d’évacuation font d’un simple accident, une galère qui peut être lourde de conséquences.

Un truc simple: volez avec une voile facile et au dessous de votre niveau habituel; Faites vous plaisir tout simplement !

L’aérologie aussi, doit-être analysé avec précaution. Les règles que l’on connait sur nos sites européens ne sont pas forcément les mêmes ailleurs. Il est parfois déroutant, voir dangereux, d’avoir des phénomènes aérologiques différent de ceux que l’on fréquente habituellement (thermique fort, même tôt le matin, brises qui s’inversent soudainement,…).
Enfin, respectez les réglementations ou même les usages et coutumes locales. Renseignez vous avant de voler sur des sites inconnus. Une antenne peut être militaire avant d’être un beau décollage et une belle pente à wagga peut cacher un tombeau !

Il est donc recommandé, même si vous êtes un pilote autonome techniquement, de partir encadré par un moniteur ou un guide qui connait les particularités aérologiques, les règlementations, les interdits et les coins secrets du pays. De plus il gérera l’intendance à votre place, vous n’aurez qu’a profiter du voyage… sereinement !

Partir avec qui ?

De nombreuses écoles organisent des stages pour tous les niveaux au Maroc:

  • Les Gens d’Air est une école qui parcours ce pays depuis plus de 20 ans et connait tous les coins idéals selon la saison et la météo.  Elle organise des stages itinérants, accessibles du débutant au crossman aguéri.
  • Sur Marrakech, il y a Maroc Air Games et AirOne Parapente
  •  Sur Agadir il y a Atlas parapente et Parapente Maroc. 
  • En France, plusieurs écoles organisent des stages au Maroc, dont notamment Changer d’air et Marseille parapente
  • Si vous êtes un groupe de pilotes autonomes du point de vue technique et que vous ne désirez pas vous occuper de l’intendance (transport, bouffe et gîtes) mais juste voler et profiter du pays,  Abderrahim Derbani  vous propose ses services de guide. Il connait bien le milieu du parapente depuis plus de 10 ans, étant lui même parapentiste, et il connait forcément les meilleurs coins pour voler, manger, dormir,…

Vous trouverez une liste d’autres écoles qui organisent des voyages au Maroc dans la rubrique « voyages » de Parapente Mag.

Les clubs marocain

Sur Rabat :
VLM
AEROTEAM (page Facebook)

Sur Marrakech:
VOL LIBRE AGUERGOUR

Sur Agadir:
SOUSSPENTE

Sur Aglou:
Les Ibis d’Aglou (page Facebook)

Formalités d'entrée - Visa

Pour les ressortissants français, un passeport en cours de validité suffit. Aucun visa n’est exigé pour les ressortissants de l’Union Européenne.

Attention, les cartes d’identité ne permettent pas l’accès au territoire marocain. Des dérogations pour des groupes chartérisés entretiennent cette rumeur.

Devises et carte bleu

La monnaie marocaine est le Dirham. Aucune limitation à l’importation de devises, mais l’exportation est interdite.
Le change est à effectuer sur place. Taux : 1 € = 11 DH environ. Les taux de change sont identiques dans les hôtels et dans les banques. Il est parfois plus interressant de retirer une grosse somme d’argent à un distributeur automatique (à l’aéroport, par exemple), plutôt que de changer à un bureau de change. Dans les grandes villes, vous trouvez des distributeurs de billets. Il est possible de régler quelques rares achats avec les CB. Vous y trouverez aussi des banques où vous pourrez obtenir des espèces en présentant votre CB. Attention les Dirhams ne sont pas repris en France.
Essayez d’avoir rapidement de la petite monnaie sur vous pour payer divers services (pourboires, parking,…)

Vaccins

Aucune vaccination n’est obligatoire, mais il est recommandé de se prémunir contre les hépatites A et B, la typhoïde et le choléra.

Assurance Responsabilité Civile Parapente

Vous devez impérativement posséder une assurance responsabilité civile qui couvre l’activité du parapente et qui soit valable au Maroc.

Assurance assistance / rapatriement

Compte tenu du manque d’infrastructures hospitalières sur une bonne partie du territoire, il est indispensable de souscrire à une assurance de rapatriement internationale. Vous en possédez probablement une avec l’un de vos différents contrats d’assurance. Vérifiez que la pratique des sports aériens ne soit pas exclue. Dans le cas contraire, vous devez en souscrire une auprès de l’assureur de la FFVL ou de la compagnie de votre choix.
Le moindre accident peut devenir dramatique et surtout vous coûter très cher sans ce type d’assurance.

Prendre l'avion avec son parapente et sa radio

Il est recommandé de mettre votre parapente dans un sac « neutre ».

Pour la radio, on est censé demander une autorisation à l’ARRAM qui transmettra la demande à l’ANRT. Souvent la douane, à la sortie de la zone de récupération des bagages, passe les sacs au scanner à la recherche de radio. Pour éviter la confiscation de celle-ci, deux solutions s’offre à vous:  la démonter et planquer séparément les éléments dans vos affaires. Ou récupérer votre radio à la sortie des bagages et la mettre dans une poche sur vous avant de passer la douane.

Quelques conseils généraux

(pour tous voyages à l’étranger, d’ailleurs)

– Ne prenez aucun rendez-vous important dans les 24 heures qui suivent votre séjour (comme un mariage…): Un avion ça se rate !.
– Gardez en bagage à main vos affaires de toilettes, vos médicaments importants et vos chaussures de randonnée.
– Faites une copie de votre passeport. Elle vous sera utile si vous perdez l’original.
– Gardez sur vous un stylo, il vous servira pour les formalités de douane.

Pourboire et cadeaux

Au Maroc, comme dans de nombreux pays, le pourboire est toujours une marque de satisfaction. A vous de bien évaluer le montant de celui-ci.
En aucun cas il ne faut donner de cadeaux aux enfants. Ne négociez pas de photos contre un bonbon ou un stylo et encore moins contre de l’argent. N’encouragez pas cette pratique.
Si vous avez apporté des vêtements, cahiers, stylos ou médicaments, distribuez-les dans les écoles ou dans les dispensaires.

Comportement

Afin de respecter la dignité des populations que vous allez rencontrer, respectez ces règles :
– Ne photographiez pas les personnes ou les villages sans autorisation de leurs habitants ou celle de votre guide si vous en avez un.
– Ne donnez pas directement de bonbons ou de gadgets aux enfants.
– Brûlez votre papier hygiénique.
– Un thé c’est aussi un cérémonial, il faut le suivre jusqu’à sa fin.
– Si vous campez, ne jetez aucun détritus dans le feu. Remportez-les avec vous.
– En général, déchaussez vous avant d’entrer dans une pièce. Cela sera systématique si vous voyez des chaussures déposées près de la porte.
– Si vous êtes une femme, évitez les tenues provocantes.
– Si vous êtes invité à partager un repas familial, attendez pour commencer que le maître de maison ait dit « bismillah » (louange à Dieu). On mange de la main droite et on goûte à tout sans pour autant se croire obligé de finir son assiette.
– Pendant le Ramadan, évitez de boire, de manger et de fumer en public pendant la journée.

Propreté et hygiène

En voyage, l’organisme peut être plus sensible le temps d’une rapide adaptation. Pensez à vous laver les mains fréquemment. Au restaurant, ne consommez pas d’eau non décapsulée devant vous et évitez les glaçons. Comme partout ailleurs dans le monde, les désagréments gastriques viennent de l’eau ou d’aliments insuffisamment cuits ou mal lavés.

Informations complémentaires

Il y a plein d’infos sur le site du Guide du routard.

Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires

AGUERGOUR

Orientation

O-NO-N

Aguergour c’est LE site majeur du Maroc. En saison, il n’est pas rare de se trouver à plusieurs dizaines de voiles au décollage et en l’air. On aime ou pas. L’ambiance au décollage est parfois électriques et propice aux accidents stupides. Alors, soyez détendu et ne volez pas si vous ne le sentez pas.

Le décollage est assez facile et large avec une partie bétonnée. Les conditions de vols sont souvent agréable le matin et le soir mais peuvent rapidement se tonifier en journée. Attention à la brise qui se renforce rapidement. Bien surveiller la surface du lac que des risées ne s’y forment pas, signe de rentré de vent fort.

Les départs en cross sont faciles mais selon où vous allez le retour peut-être long. Prenez garde aussi aux lignes électriques qui d’année en année deviennent plus nombreuses.
L’atterrissage se fait généralement à coté du gite d’Ahmed. Mais il est possible de se poser dans d’autres champs à conditions de respecter les cultures.

Pour monter au décollage on trouve souvent d’autres personnes pour partager les navettes. Le chemin final est difficile pour des véhicules non 4×4, mais il possible de se garer avant et de finir à pied (15 minutes). Le décollage bétonné est payant (20dh) pour la journée, sauf si vous consommez.
Il est possible de décoller sur les plateaux avant le décollage bétonné, c’est plus technique, mais parfois indispensable quand la brise est trop forte au sommet.

Si vous ne voyez personnes en l’air et que les conditions sont bonnes, renseignez vous avant de sortir vos voiles. Parfois, suite à des accidents, la police ferme le site et peut confisquer le matériel… ou alors le roi chasse dans le coin.

Le succès de ce site fait qu’il y a de nombreux gites:

  • Chez Hamed (à l’atterrissage): Historiquement, le premier gite du coin. De la simple bâtisse au sol en terre battue, ce gite est devenu un palace. L’accueil est sympa et la bière est fraiche.[site]
  • Chez Latifa (derrière le gite d’Hamed): Gite sympa aussi. Latifa fait une cuisine qui vous fera adorer le Maroc.
  • Chez Abdou (à coté du gite d’Hamed): Gite plus petit et plus tranquille. Tenu par le très sympathique frère d’Hamed, ce gite est plutôt destiné aux parapentistes seuls ou à des très petits groupes.
  • Dar Zitoune: Plus proche d’un hôtel que d’un gite ! Idéalement situé dans la montée entre l’atterrissage et le décollage. Belles chambres et piscine avec vue imprenable. [site]
  • Chez Mohamed (en haut, au décollage): Accueil sympa et détendu, mais confort rudimentaire. Le décollage lui appartenant, n’hésitez pas à y consommer (thé ou repas chaud) dans la journée.[site]
  • Chez Aznag (dans la montée du décollage): Gite assez grand et confortable avec une belle vue sur la vallée. [site]

Pour vous rendre à Aguergour, à partir de Marrakech prendre la direction de Tahanaoute ou Amizmiz puis S507 jusqu’au barrage de Lalla-takerkoust. Juste avant le pont prendre à gauche dans le village la piste qui est maintenant goudronnée.
Si vous êtes non motorisé: A Marrakech prendre un des énormes Bus de ville N°45 qui sont au centre de la ville, direction Lala Takerkoukst (barrage). Il vous en coutera moins d’un euro. Dans le village de Lalla-takerkoust trouvez un moyen d’aller à Ouzguita (le vrai nom de l’atterrissage) à 3km. Il y a des taxi, des camionnettes et des camions bennes qui font bus (bien moins cher).
Les gites peuvent organiser des navettes pour les aéroports.

AGADIR (la casbah)

Orientation

O
Site à déconseiller fortement. Il n’y a quasiment plus d’attérro suite à de nouvelles constructions. Les multiples lignes et poteaux et la pollution limitent vraiment l’intérêt d’un vol sur ce site. De plus, suite à la mort d’un parapentiste ayant percuté un camion, les autorités ont interdit le vol libre sur Agadir !
Bref, à oublier…

AGLOU

Orientation

O

Vol en régime de brise de mer sur des superbes falaises de sable. Un paradis pour jouer avec sa voile et maîtriser les reposes au décollage jusqu’au soleil couchant. Il y a aussi une petite pente en sable permettant de faire de la pente école.
Attention au sable qui étant mélangé avec des bouts de coquillages est très agressif pour la voile.

C’est le terrain de jeu d’Aziz Elmssaid, l’un des meilleurs parapentistes du Maroc et même d’ailleurs. Il s’occupe, avec son frère, d’un gite situé sous le décollage. Même si vous ne venez que pour voler, arrêtez vous pour y faire une pause et commander un thé ou un coca !

Attention: ne pas dépasser et survoler l’antenne qui se trouve au Nord.

Un bon plan: Les grottes d’Aglou

AÏT BARKA - TOUFLIAT ( radar de djbel Issoumar)

Orientation

NO – N – NE
Aux dernières nouvelles, ce site est fermé.

Sur la route Marrakech/Ouarzazate, 2 kilomètres après le village de Toufliat prenez une piste goudronnée face à un restaurant, qui mène à des antennes radars (radar de djbel issoumar). La montée est longue. Garez vous à coté de l’antenne et continuez à pied jusqu’au col. Vous pouvez vous garer dans l’enceinte de l’antenne mais demandez d’abord au gardien, en contrepartie un petit billet lui fera toujours plaisir.
Le décollage, assez facile, est de type montagne. Ce site offre un dénivelé de près de 1000 m. Superbe vue vers le Nord et le dos des crêtes d’Aït-Ourir et aussi vers le Sud et les sommets de l’Atlas
Vol en thermique et possibilités de partir en cross.

On se pose sur le plateau en face du décollage. Selon votre niveau, il peut-être judicieux d’aller repérer d’abord, pour éviter les surprises (champs cultivés, murets,…)

AÏT OURIR

Orientation

NO – N
Aux dernières nouvelles, ce site est fermé.

Situé sur la route de Ouarzazate, à environ 40 Km au sud-est de Marrakech. C’est une superbe crête de 7 Km de long exposée Nord et Nord-ouest qui offre des vols en soaring et thermique. Départ en cross possible. Les vols se font face à la vallée de Marrakech et au dessus de superbes villages qui se confondent avec le rouge de la terre. Et dans votre dos la majestueuse chaîne de l’Atlas.
Les déco, dont certains techniques, se trouvent à l’extrémité Sud-ouest de la crête au bout de la route. Laisser le véhicule au pied de la ruine. La montée de 15 minutes n’est pas difficile, mais si vous préférez laissez porter votre sac, c’est environ 40-50 Dh. Et si on vous demande plus, n’hésitez pas… portez votre voile et faites-le avec le sourire !

COL DES MINES - IDIKEL

Orientation

O

Un site magique avec un potentiel énorme.
Pour y accéder: De la ville de Tafraoute, partez en direction de l’Est (route pour Agadir). Longez sur votre gauche pendant quelques kilomètres une magnifique chaîne montagneuse avec ses villages accrochés à ses flancs. Puis la route grimpe et arrive à un col où se trouve une épicerie (fermé) et des antennes imposantes. Il est possible de trouver des endroits pour étaler votre aile mais il vaut mieux aller sur le décollage « officiel ».
Juste après le magasin une piste facile part sur la droite derrière une barrière rocheuse. Continuez dessus pendant deux, trois kilomètres, jusqu’à des ruine et un emplacement qui sert de parking. Arrêtez-vous, vous êtes sur le col des mines. Le déco se trouve à 2 minutes à pied, (suivre les flèches rouges) juste en dessous de la barrière rocheuse et surplombe une magnifique vallée sans route, entourée de deux ou trois villages. L’orientation est Ouest.
On y vole en régime de brise en fin de matinée et en fin d’aprés midi. Dans la journée, quand les thermiques prennent le dessus, rapidement les conditions se musclent et deviennent idéales pour vous permettrent de rejoindre la chaîne au Nord et de partir en cross.
L’atterro se trouve devant. Impossible de le rater, c’est toute la vallée ! Il faut juste faire attention aux petits murets en pierres qui ne se voient pas du déco. Si vous vous y posez, suivre l’oued qui remonte vers la route et rejoindre le village d’Idikel où la navette (si vous avez la bonne idée d’en avoir une !) peut vous y attendre.
Pour éviter la navette, on peut se poser au nord de l’épicerie dans un champ en pente mais attention aux antennes et aux cables. Se poser sur le plateau à coté de la piste est fortement déconseillé, les rouleaux peuvent être dangereux !

IMESSOUANE

Orientation

O

Un spot phare pour les surfeurs qui devient de plus en plus fréquenté par les parapentistes au fil des années.
Vol par régime de brise de mer le long de superbes falaises.

Attention au vent du nord qui peut-être très rapidement dangereux et peux vous forcer à poser d’urgence dans l’eau ou les rochers.

Le décollage d’origine à coté de la route a été réduit suite à la construction d’une tyrolienne. Le projet a été arrêté, mais il reste encore l’infrastructure. Il est préférable de rejoindre l’autre décollage plus grand et plus plat (et plus propre) à une centaine de mètres au Sud sur la crête.

Atterrissage sur les plages le plus près possible du village d’Imessouane selon la marée. Pour le retour à pied vers le village, il y a un sentier le long des falaises. Le plateau derrière le village est posable mais la prolifération des constructions et des lignes électriques réserve cette solution à des pilotes aguerris.
Attention aussi à la marée si vous vous posez loin du village… Le retour dans les rochers peut-être très périlleux, surtout de nuit !

En cas de problème (plages recouvertes par la marée ou rentrée de vent du nord) ou simplement par choix, il est possible d’aller se poser au Sud, au village de Tildi. Il y a toujours un bout de plage ou un terrain découvert facilement posable. Il est même possible de raccrocher en face et de continuer vers Agadir, ou simplement, faire du soaring sur les petites falaises au bord de l’eau.
Si vous vous posez là, le retour peut-être long… très long ! Il y a une piste qui mène là-bas, mais cette dernière est difficilement praticable en voiture et la rotation est longue.
Si vous avez une navette, elle peut vous récupérer en haut des crêtes à l’Est, mais il vous faudra d’abord marcher de 30 à 45 minutes pour remonter l’oued. Il est possible de faire porter son sac par un mulet ou un dromadaire (environ 20Dh par sac) et de profiter du paysage magnifique.

Pour vous loger ou manger à Imessouane, il y a de plus en plus de possibilité, mais les tarifs commencent à enfler !
L’auberge Tasra (+212-5.28.21.68.79) est un bon plan. Et pour un poisson grillé, une visite du port s’impose.

Km 25 - TAGHAZOUT

Orientation

O

Décollage et vol techniques. Vol par régime de brise de mer. Attention aux arganiers et aux lignes électriques.
L’atterrissage peut se faire sur la plage du restaurant se trouvant au kilomètre 25 (à partir d’Agadir). Attention aux multiples lignes qui bordent la côte. Prévoir d’avoir du gaz avant d’aller vous poser.
La repose sur le plateau est possible mais attention aux rouleaux.
Le départ de la piste se fait au niveau des antennes près de la route avant d’arrivé au kilomètre 25. Il est possible aussi d’arriver au déco par le plateau en prenant une route à Taghazout.

Km 39

Orientation

O – NO – N

Vol en régime de brise de mer sur des grandes dunes ou des petites falaises de sables. La plage est immense pour se poser.
Vérifiez les cultures avant de choisir un décollage.

LA FERME

Orientation

NO – N

Si l’orientation du vent est trop Nord pour voler à Legzira, ce petit site permet de sortir sa voile. Soaring sympathique, mais attention à l’atterrissage en devers et aux cailloux..

LALLA FATNA

Orientation

O – NO

Vol en régime de brise de mer sur des petites falaises. On se pose sur la plage ou derrière le décollage (attention au rouleau possible).

LEGZIRA

Orientation

SO-O-NO

Superbe site de bord de mer. Par régime de brise s’offre à vous des heures de soaring en thermo-dynamique le long des collines.

L’atterrissage se fait sur le plateau (la construction d’un lotissement ne permet plus d’aller se poser près de l’hôtel), mais faire attention aux fils électriques le long de la route. Mais l’idéal est d’aller se poser sur la plage de l’hôtel (normalement, à finesse du décollage)
Si les conditions sont idéales faire du soaring le long de l’arche de pierre au sud de l’hôtel laisse un superbe souvenir. Il est possible de décoller juste à coté de l’arche, à conditions d’y aller à pieds. Il y a aussi un petit décollage juste au dessus des hôtels.

L’accès du site se fait par une piste sur la gauche que l’on prend plus au sud après la deuxième maison blanche. La fin de la piste est raide et peu praticable par une voiture (surtout pleine), mais ça passe.

Sur la plage de Legzira, ce ne sont pas les hôtels qui manquent maintenant.
Pas très loin au nord, à Mirleft il y a l’hôtel Abertih (voir la fiche Mirleft)

MIRLEFT

Orientation

O

Un petit site situé pas très loin derrière la petite ville de Mirleft. Il faut suivre la piste en bonne état qui part derrière celle-ci. Le décollage se fait de la piste.

Pour plus de renseignement, vous pouvez passer voir Damien, qui tiens l’hôtel Abertih au cœur du village. Avec une bonne ambiance et bon resto, cet hôtel est idéalement situé entre les sites de Sidi Ifni, Legzira et les sites au nord, comme le nid d’aigle et Aglou. Attention, souvent complet en saison donc pensez à réserver.

MERZOUGA

Orientation

N-NE-E-SE-S-SO-O-NO

Merzouga, un avant goût du désert !
Ce n’est pas vraiment un site de vol, mais plutôt un endroit où l’on peut jouer avec le vent, les pieds nues dans le sable. La plus grande dune fait environ 170m de haut et y monter avec son sac se mérite. Enlevez vos chaussures et… courage ! En haut, outre la vue magnifique, vous trouverez des superbes pentes prêtes à accueillir vos facéties.
N’oubliez pas de vider vos stabilos régulièrement. Le sable peut être mauvais pour vos voiles et votre matériel !

MOULAY BOUSSELHAM

Orientation

SO-O-NO et N

Petite ville en bord de mer, très tranquille hors saison.
Si la brise de mer est là, il faut allez voler au Nord du village. C’est un site de soaring (O-NO) sur des dunes qui s’étendent sur des kilomètres. Le décollage se fait en général après l’immense parking. Il y a des militaires qui sont postés sur le décollage. Il ne sont pas contre les parapentes (ça change des mouettes !), mais demandez quand même avant de continuer. Ils sont très sympa.

Si le vent est tendance Nord, face au village de Moulay Bousselham se trouve une sympatique dune assez raide. Une vrai pente à Wagga, mais attention quand même, vous faites pas mal !
Pour y accéder il faut prendre un bateau au village (de 20 à 40 Dh). La traversé dure à peine 5 minutes. Il y a une route qui fait le tour du lagon et qui mène à cette dune, mais elle est très endommagée et c’est long.
Attention aux ordures qui se cachent sous le sable et qui peuvent être dangereuses pour les pieds nues.
Par vent fort, il y des risques de turbulences sous le vent du village.

Si ça ne vole pas ou si vous souhaiter faire autre chose, une visite de la lagune en bateau est très sympa et permet de découvrir des oiseaux migrateurs.

Au lieu de dormir à l’hôtel, vous pouvez louer une maison pour un soir ou plus pour le prix d’une chambre. Vous trouverez facilement des gens qui vous proposerons des locations. Cherchez une maison en bord de mer avec terrasse. Sinon, il y a un camping.

MZOUDA ou M'ZOUDA

Orientation

O – NO – N

Superbe site pour des départs en cross. Faire un cross Mzouda-Aguergour est un classique de ce site, mais évitez de le faire en cette période de négociation des espaces de vols ! Restez en local…
Il y a deux décollages possibles assez techniques, mais il possible de décoller de la piste à plusieurs endroits. La piste est praticable en voiture, mais faites attention après de grosses pluies.
Les thermiques peuvent-être rapidement costaud et la brise se renforcer. L’orientation de la brise peut changer rapidement.
La repose au déco est possible, mais très techniques. On peut aussi pour éviter les longues navettes se poser sur des plateaux intermédiaires. Sinon, l’atterrissage se fait en fond de vallée dans les innombrables champs (attention aux cultures, buissons et lignes électriques) ou dans le lit de l’oued.

TAMELALT - LE NID D'AIGLE - NIGEL'S PLACE

Orientation

O-NO

Sites de brise de mer et thermique.
Les deux sites sont situé sur la crête avec un accès en suivant la route goudronnée.
Déco bétonné et piscine à débordement pour le Nid d’aigle et déco large et recouvert de gravier pour celui de Nigel.
Les deux font gîtes avec vue imprenables sur l’océan. Les décollages sont payant, sauf si vous logez sur place.
Il est quasiment impossible de trouver un autre endroit pour décoller: C’est la région des cactus !
En saison ces sites peuvent être très fréquentés et de nombreuses voiles se trouvent en l’air. Attention aux priorités.
Pour l’atterrissage, demandez avant de décoller. Celui-ci dépend des saisons, mais il est, en règle général, près de la piste juste avant la montée. Il est aussi possible de se reposer assez facilement au sommet autour des décollages.

Si vous ne voyez personnes en l’air et que les conditions sont bonnes, renseignez vous avant de sortir vos voiles, il y a surement une bonne raison pour que ça ne vole pas.

OULJA

Orientation

O-NO
ATTENTION : Les sites d’Oulja et la plage des Nations (dans la région de Rabat) sont fermés, en raison de leurs proximités de l’aéroport.

Vol en thermo-dynamique et en brise de mer. Sur la route un panneau juste avant un terrain de foot indique le décollage. Celui-ci est facile et la repose au sommet ne pose pas de problème particulier.
C’est le site école pour les clubs de Rabat (VLM et AeroTeam)

PLAGE DES NATIONS

Orientation

O-NO

ATTENTION : Les sites d’Oulja et la plage des Nations (dans la région de Rabat) sont fermés, en raison de leurs proximités de l’aéroport.

Site de soaring. Prendre vers l’océan au panneau « plage des nations ». Avant de descendre vers la plage, tournez à droite sur une piste jusqu’au bord de la falaise. Faire attention aux morceaux de verre, de métal et aux cailloux.
Sinon, plus au nord, une piste à travers la forêt (presque en face d’une mosqué) mene à un décollage plus tranquille.

LES ROCHERS BLEUS

Orientation

O-NO-N

Un site superbe, avec une vue imprenable sur les rochers bleus. A quelques kilomètres de Tafraout, on accède à ce site en prenant la route quasiment en face de l’entrée des rochers bleus, qui semble mener aux antennes. Cette route mène à Agard Oudad. Après avoir contourné la colline en suivant cette route, arrêtez vous dans le virage situé derrière. De là, une petite montée à pied vous mène à un déco orienté Ouest qui surplombe les rochers bleus.
L’attéro le plus évident est au croisement des routes au pied du relief, mais si cela porte, n’hésitez pas à vous poser près des rochers bleus. C’est un site facile avec un petit dénivelé qui marche en régime de brise, en vent Ouest à Nord et en restitution, avec couché de soleil en prime.

Faire du camping sauvage aux rochers bleus c’est dormir avec un ciel féerique, mais attention, le camping sauvage n’est plus vraiment autorisé au maroc: soyez discret.

SIDI IFNI

Orientation

O-NO

Le décollage se trouve à coté de l’antenne la plus au sud, sur la crête qui surplombe la ville. Pour l’atterrissage, c’est pas compliqué, c’est l’aérodrome en face ! Pour monter là-haut, en dehors de la marche, il vaux mieux avoir un 4×4, car la piste est assez difficile voir impraticable pour un véhicule normal.
N ‘oubliez pas de voir les autorités (en ville ou a l’aéroport coté opposé à la ville) pour vous signaler avant de voler.

TADIRHOUST ou TADIGHOUST

Orientation

SO-S-SE

Superbe crête de 35 kilomètres environ, le long des premiers contreforts de l’Atlas.
Les décollages orientés Sud sont accessibles par un chemin facile et évident, qui commence au dessus du village de Tadirhoust.
Le déco le plus en pente est court et pierreux. Le second, situé à l’arrivée du chemin, est plus grand mais plus plat. Ce qui en fait un décollage plus « falaise ».
Le potentiel de ce site est énorme. Un vol jusqu’à Er Rachidia (50 Km) a déjà était fait, ainsi que des plafonds à plus de 3500m.

TIFNIT

Orientation

O

Images

ATTENTION : N’essayez pas de rejoindre le village de TIFNIT à partir du décollage en volant (ne partez pas vers le nord). Cette partie est utilisé par les militaires pour leurs entraînements. Normalement, ils se signalent, mais on ne sait jamais. Prudence.

Vol en régime de brise de mer sur des kilomètres de falaises de sables.
Attention au sable qui étant mélangé avec des bouts de coquillages est très agressif pour la voile.
C’est un parc naturel (le parc de Souss Massa), soyez courtois avec les éventuels gardes qui peuvent vous créer des problèmes. Se méfier des éventuels faux gardiens aussi.
Sinon, attention si vous n’avez pas de 4×4, on peut rapidement s’ensabler si on quitte la piste la plus praticable qui se trouve près du front de mer.. Et n’oubliez pas la crème solaire !

TIMZGUIDA ou TABAYAT

Orientation

O

Vol en régime de brise de mer.
Le décollage (caillouteux et étroit) est au bord de la piste à coté d’une maison.
Attention aux arganiers en sortie de déco. On vol en brise de mer et l’atterro est sur la plage. Une piste y descend, mais attention à l’état de celle-ci.

TIN MANSOUR ou DOUIRA

Orientation

O

Vol en régime de brise de mer sur des kilomètres de falaises de sables.
Attention au sable qui étant mélangé avec des bouts de coquillages est très agressif pour la voile.
C’est un parc naturel, soyez courtois avec les éventuels gardes qui peuvent (rarement) vous créer des problèmes. Se méfier des éventuels faux gardiens aussi.
Si vous n’avez pas de 4×4, on peut rapidement s’ensabler si on quitte la piste la plus praticable qui se trouve près du front de mer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *